COVID

Police, gendarmerie, la mécanique reste la même

Garage mutualisé de Bourges © MI/SG/Dicom/A.Lejeune
15 janvier 2016

Le centre de soutien automobile de la gendarmerie (CSAG) de Bourges, dépendant du SGAMI du Centre, accueille officiellement depuis le 15 septembre dernier le garage mutualisé police-gendarmerie.


Les sept mécaniciens de la gendarmerie ont été renforcés par trois collègues issus de l’ancien SGAP, tandis que les locaux ont été réaménagés pour pouvoir traiter les 335 véhicules de police et de gendarmerie présents dans le Cher. 

Eric Briand, chef du garage mutualisé précise : « Peu importe la couleur du véhicule, la mécanique reste la même. Nous prenons les véhicules selon leur ordre d’arrivée, sans distinction ». Les mécaniciens interviennent pour des révisions, des dépannages et de l’entretien. « Notre seul objectif est de réaliser dans les plus brefs délais l’intervention sur le véhicule et de répondre aux attentes de nos collègues policiers ou gendarmes. » 

Une mutualisation que salue la DDSP du Cher, Brigitte Siefert : « C’est un bel exemple de rapprochement entre les deux forces. Le véhicule est indispensable pour les fonctionnaires, c’est un outil de leur quotidien extrêmement important ».

Propos confirmés par le commandant de groupement de gendarmerie départementale du Cher, Stéphane Paulin : « Quand on parle de mutualisation, il faut des actions concrètes. C’est le cas avec ce garage mutualisé ! ».

Le centre accueille aussi les véhicules des Douanes et des CRS.

Richard Wawrzyniak