COVID

Evolution de l'activité des services de la police et de la gendarmerie nationales en 1999

1 juin 2000

Avec 3.567.864 crimes et délits constatés par l'ensemble des services de police et de gendarmerie, l'année 1999 se caractérise par une stabilisation de la criminalité et de la délinquance dont la variation s'est établie à + 0,07 %, soit 2 339 crimes et délits de plus qu'en 1998


En outre, la criminalité globale constatée en France se situe, en volume, à un niveau légèrement supérieur à celui qui était le sien pour l'année 1990 (3.492.712 faits constatés alors). Ainsi, au cours de la dernière décennie (1990-1999), sa progression a été faible : de l'ordre de 2%. 

Évolution de la criminalité française de 1990 à 1999.

La criminalité globale selon les services de constatations

Service de constations Nombre de crimes et délits Variations
  1998 1999 1999 / 1998
Police nationale 2.647.196 2.678.907 +1,20 %
Gendarmerie nationale 918.329 888.957 - 3,20 %
TOTAL TOUS SERVICES 3.565.525 3.567.864 + 0,07

Tous services de police et de gendarmerie confondus, et pour une population de 58.518.748 habitants (source INSEE/chiffres définitifs du recensement 1999), le taux de criminalité de la France (cf. annexes 1-1 et 1-2) s'établit, en 1999, à 60,97 pour mille habitants et reste assez comparable à celui de l'année 1998 (60,72 pour mille habitants).