Appels à projets (AAP) « Islam et société »

Appels à projets (AAP) « Islam et société »
18 janvier 2024

En 2015, le gouvernement annonçait sa volonté de soutenir la recherche en islamologie et en sciences humaines et sociales sur l’islam en France et en Europe. Cette décision résulte d’un besoin de connaissance de l’administration dans ces matières et faisait suite au constat d’un déclin de l’islamologie en France (« Livre Blanc » du GIS Moyen-Orient/Mondes Musulmans » et rapport « Disciplines rares », 2014).


Depuis lors, chaque année, le bureau central des cultes, rattaché à la direction des libertés publiques et des affaires juridiques du ministère de l’intérieur, publie un appel à projets destiné à soutenir des projets de recherche menés par des post-doctorants. Depuis 2015, le bureau central des cultes a ainsi financé plus d’une soixantaine de projets de recherche, hébergés par 22 laboratoires de recherche en France.
L’appel à projet 2024 ouvre les candidatures à deux types de financement supplémentaires : les bourses de fin de thèse et le soutien à un projet d’excellence.

Des appels à projets qui répondent aux besoins de la recherche en islamologie et en sciences humaines et sociales sur l’islam en France et en Europe

Les appels à projets sont généralement présentés en deux grands axes (« l’islam en France et en Europe » et « islamologie »), chacun d’eux étant composé à titre indicatif de plusieurs thèmes, laissant aux chercheurs toute latitude pour définir leur objet d’étude, leur méthodologie, structurer leur projet et envisager leurs terrains d’enquête.
Les recherches soutenues dans le cadre des appels à projets doivent contribuer à éclairer les dynamiques et différentes expressions de l’islam. Les usages passés et présents du corpus religieux islamique, la production scripturaire ancienne comme contemporaine sont également étudiés. L’interdisciplinarité est encouragée.

Un soutien renforcé à la recherche

L’appel à projet est ouvert à tout chercheur ou enseignant-chercheur, titulaire ou non, affilié à un laboratoire de recherche rattaché à un établissement d’enseignement supérieur et de recherche ou à un organisme public de recherche français, et bénéficiant d’une compétence dans les champs et thématiques mentionnés.

A compter de l’année 2024, trois types de projets peuvent être soumis à l’appel à projets « Islam et société » du ministère de l’intérieur :

  • Bourse de fin de thèse (2 semestres prolongeables sous conditions) ;
  • Allocation postdoctorale (un an reconductible une fois sous conditions);
  • Soutien à un projet de recherche d’excellence (pouvant notamment se traduire par la production d’un rapport, d’un article scientifique, l’organisation d’un colloque, d’un séminaire fermé, d’une journée d’étude, par un projet d’édition de sources ou encore par la création d’un site internet de référence).

Le montant des allocations postdoctorales et de la subvention de soutien à la recherche d’excellence est déterminé en fonction de la taille de l’équipe et des terrains proposés. Le conseil scientifique émet un avis qui est validé par le conseil d’administration.

Le montant des bourses de fin de thèse est fixé à 21 600 euros, soit l’équivalent de 1 800 euros par mois.

Modalités de sélection et de candidature

Le conseil scientifique, composé d’enseignants-chercheurs (voir annexes) reconnus et inscrits dans des champs disciplinaires divers (islamologie, histoire, anthropologie, sociologie, science politique, philosophie), est garant de la qualité et de la pertinence des projets. A partir de cette année, les candidats présélectionnés seront auditionnés. Puis, le conseil scientifique rendra des avis détaillés, exposés et discutés en séance plénière.

Le conseil d’administration, composé du ministère de l’intérieur, du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et de l’Agence nationale de la recherche, a pour mission de valider les projets proposés par le conseil scientifique et de ventiler l’enveloppe budgétaire.

Les conditions et modalités concrètes de dépôt des projets sont précisées dans les formulaires de candidature propres à chaque type de financement. Les dossiers, rédigés en français et incluant un calendrier et un budget prévisionnel le cas échéant, sont à adresser avant le mardi 5 mars 2024 au bureau central des cultes.

Le dépôt doit se faire au format électronique1 : Bureau-central-cultes@interieur.gouv.fr (poids du courriel de 4 Mo maximum)
En cas de dossier plus lourd, utiliser le site France Transfert

Date limite d’envoi des dossiers : au plus tard le mardi 5 mars 2024 à 08h00.

Pour en savoir plus

La case « objet » du courriel indiquera notamment le numéro de l’axe, du thème (et éventuellement du sous-thème) dans lesquels s’inscrit le projet de recherche soumis par le candidat.