COVID

Evolution de l'activité des services de la police et de la gendarmerie nationales en 2007

1 juin 2008

Janvier

En janvier 2007, la délinquance est en diminution pour la 5ème année consécutive. Par rapport à janvier 2002, la baisse est de - 12,6 % pour la délinquance générale,- 28,7 % pour la délinquance de voie publique et - 18,4 % pour la criminalité organisée. Un volume d'affaires en net repli permet aux services de police et de gendarmerie de se consacrer davantage à la recherche d'infractions, de leurs auteurs et à la résolution des enquêtes. De ce fait, dans le même temps, les taux d'élucidation sont en nette progression.

Février

En février 2007, la délinquance est en diminution pour la 5ème année consécutive. Par rapport à février 2002, la baisse est de - 15,3 % pour la délinquance générale, - 32,6 % pour la délinquance de voie publique et - 15,9 % pour la criminalité organisée.

Mars

En mars 2007, la délinquance est en diminution pour la 5ème année consécutive. Par rapport à mars 2002, la baisse est de - 12,8 % pour la délinquance générale, - 29,9 % pour la délinquance de voie publique et - 19,3 % pour la criminalité organisée. Un volume d'affaires en net repli permet aux services de police et de gendarmerie de se consacrer davantage à la recherche d'infractions, de leurs auteurs et à la résolution des enquêtes. De ce fait, dans le même temps, les taux d'élucidation sont en nette progression.

Avril

Comparés au premier quadrimestre de l'année 2002, les résultats en matière de sécurité enregistrés au cours des quatre premiers mois de 2007 sont particulièrement bons. La délinquance générale recule de 14,9%, représentant plus de 206.580 victimes épargnées.

Mai

En mai 2007, la délinquance est en diminution pour la 5ème année consécutive. Par rapport à mai 2002, la baisse est de - 11,1 % pour la délinquance générale, - 27,9 % pour la délinquance de voie publique et - 19,0 % pour la criminalité organisée.

Juin

Selon les chiffres publiés par l'Observatoire national de la délinquance (OND), la délinquance a reculé de 4,11 % en juin 2007 avec 320.302 crimes et délits constatés, contre 334.034 en juin 2006. C'est le niveau de délinquance le plus faible pour un mois de juin depuis 10 ans. Cette évolution a influé sur le bilan semestriel qui, avec 1.825.278 faits constatés en 2007 contre 1.872.621 en 2006, affiche une baisse de 2,53 %.

Juillet

En juillet 2007, l'activité des services de police et de gendarmerie a encore progressé par rapport à juillet 2006, comme en attestent les indicateurs de performance.

Août

En août 2007, l'activité des services de police et de gendarmerie a encore progressé par rapport à août 2006, comme en attestent les indicateurs de performance.

Septembre

Octobre

Novembre

En novembre 2007, l'activité des services de police et de gendarmerie a encore progressé par rapport à novembre 2006.

Décembre et année 2007