COVID

Attaque à l'aéroport de Paris Orly

Attaque à l'aéroport de Paris Orly
18 mars 2017

Une attaque contre des militaires de l'opération Sentinelle s'est produite à l'aéroport d'Orly ce samedi 18 mars.


À 8h30, un individu a agressé une patrouille de militaires de l'opération Sentinelle au terminal sud de l'aéroport de Paris-Orly.

La patrouille était composée de 3 aviateurs, dont un réserviste et une aviatrice. C'est l'aviatrice qui a été agressée par l'individu, qui l'a mise à terre et a tenté de lui dérober son arme.

Les deux autres aviateurs de la patrouille ont alors ouvert le feu pour protéger leur camarade et le public à proximité. Aucune victime tierce n'est à déplorer.

Fermeture de l'aéroport

L'ensemble du terminal Sud a été évacué et les démineurs ainsi que les unités spécialisées de la police et de la gendarmerie nationales sont intervenues pour sécuriser les lieux.

L'ensemble des bâtiments a été fouillé et cette opération a pris fin en début d'après-midi. Le trafic aérien au départ et à l'arrivée des terminaux Ouest et Sud a été suspendu pendant plusieurs heures.

Une cellule d'information du public a été activée en préfecture et une cellule d'accueil psychologique a été mise en place à proximité des terminaux de l'aéroport d'Orly.

Mobilisation maximale des forces de sécurité

Dans un communiqué, le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, a indiqué que l'ensemble des dispositifs mis en place pour faire face aux velléités d'action violente sur notre sol ont été activés, impliquant toutes les forces de sécurité et de secours ainsi que les opérateurs de transport.

Près de 700 policiers et gendarmes ont été mobilisés pour les dispositifs de sécurisation et d'enquête.

L'identité de l'individu est connue des services de police et des services de renseignement. Il a été impliqué tôt le matin même dans un contrôle d'identité à Garges-Les-Gonesse (95) opéré par une patrouille de Stains.

L'individu avait alors ouvert le feu sur un policier avec un pistolet à grenailles en prenant la fuite.

L'enquête conduite par la section antiterroriste du parquet de Paris permettra de déterminer le profil et les motivations de cet individu et de reconstituer son parcours.

Le ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux, a réuni place Beauvau les services de sécurité et de renseignement pour faire le point sur la situation et les dispositifs en place dans le cadre de l'état d'urgence comme du contrôle aux frontières.

Reprise du trafic aérien

Le trafic aérien a repris peu après 15h ce samedi après-midi. Les personnes ayant réservé un vol doivent s'informer auprès de leur compagnie aérienne avant de se rendre à l'aéroport.

Aéroport de Paris a par ailleurs mis en place une cellule d'information. Les passagers et leurs proches peuvent appeler le 3950 ou le +33 1 70 36 39 50 depuis l'étranger pour obtenir des informations sur les vols qui ont été annulés ou reportés.

Les agents d'Aéroports de Paris sont pleinement mobilisés en lien avec le ministère des transports pour la prise en charge des passagers.

> Voir la communication du ministère et des différents protagonistes sur Twitter