COVID

Evaluation de la mise en oeuvre du plan submersion rapide (PSR) dans les outre-mer

19 février 2016
Auteur : Jean-Patrick RIDAO (IGA) - Pierre BOURGEOIS (IGA) - Frédéric DUPIN (CGEDD) - Thierry GALIBERT (CGEDD) - Eric VERLHAC (CGEDD)

Le «  plan submersion rapide » (PSR) a été lancé après les événements catastrophiques survenus en 2010 notamment lors de la tempête Xynthia. A la suite de l’évaluation conduite pour la métropole par une mission interministérielle, de juin 2013 à mars 2014, la ministre de l’écologie du développement durable et de l’énergie, le ministre de l’intérieur et la ministre des outre-mer ont décidé de suivre la recommandation de procéder à un exercice similaire pour les outre-mer. Le rapport final leur a été remis en décembre 2015. Pour les DROM, la nouvelle mission fait le constat d’un retard dans la mise en oeuvre de cette politique publique par rapport à la métropole. Des mesures pour valoriser les initiatives locales ou, à l’inverse, corriger certaines pratiques sont proposées. Pour les collectivités ultramarines (COM), selon les territoires, la grande disparité des compétences engage à clarifier avec les autorités locales le rôle de chacun dans la mise en oeuvre du PSR. La mission propose plusieurs modes d’action en cohérence avec les spécificités, notamment juridiques et statutaires des COM.


OUTRE-MER - INONDATION - INTEMPERIES - TEMPETE - SECURITE CIVILE