COVID

Audit sur l'eau potable en Guadeloupe

20 juillet 2018
Auteur : Marc-René Baile (IGA) - François Werner (IGF) - Aline Baguet (CGEDD) - Alby Schmitt (CGEDD)

Le ministre de l’action et des comptes publics, la ministre des outre-mer et le secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la transition écologique et solidaire, ont demandé au conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD), à l’inspection générale de l’administration (IGA) et à l’inspection générale des finances (IGF) de constituer une mission chargée d’évaluer la situation de la gestion de l’eau potable en Guadeloupe et de proposer un plan d’actions pour l’eau dans ce territoire.

A la lumière des constats réalisés, le rapport, remis aux commanditaires en mai 2018, formule six axes de propositions, regroupées au sein d’un plan « Eau Guadeloupe (PEG 2022) »,  portant sur la réduction des conséquences de la crise de l’eau, la clarification de la gouvernance par la création d’une structure de solidarité, l’amélioration des performances techniques et financières des autorités organisatrices, la suppression des tours d’eau, l’actualisation des schémas d’alimentation en eau potable et la nomination d’un directeur de projet, qui serait l’ensemblier de ce plan.