Inspection générale de l'administration

Inspection générale de l'administration

L'inspection générale de l'administration (IGA), dont l'origine remonte à Necker, a su développer des modes d'intervention variés. Au socle traditionnel et permanent des fonctions d'inspection et de contrôle se sont ajoutées des missions d'audit, d'évaluation voire d'appui, afin de mieux répondre aux attentes et sollicitations du ministre et, plus généralement, du Gouvernement.

Cette large palette d'activités, doublée de l'extrême diversité des thèmes étudiés, fait tout l'intérêt - mais aussi la difficulté - du métier d'inspecteur.

Dans le droit fil de ces évolutions, les activités de l'IGA se situent, plus que jamais, au cœur des priorités du Gouvernement et de la réforme administrative et budgétaire. Trois évolutions fondamentales semblent pouvoir être soulignées à ce titre :

  • les missions de contrôle, d'audit et d'évaluation sont de plus en plus fréquemment conduites dans un cadre interministériel, avec les corps de contrôle d'autres ministères ;
  • l'étude des pratiques étrangères est de plus en plus fréquente, la propension de notre administration à demeurer autocentrée sur elle-même se trouvant désormais battue en brèche ;
  • l'IGA est de plus en plus sollicitée pour compléter ses interventions en aval de certaines décisions, par exemple pour contribuer à la mise en oeuvre de ses propositions.

Les pages qui suivent vous permettront de mieux percevoir les différentes facettes de ses activités et de bénéficier d'éclairages nouveaux sur les thèmes, questions ou problèmes abordés par l'inspection. Les rapports réalisés par l'inspection étant destinés au ministre, seuls ceux dont celui-ci a autorisé la publication sont mis en ligne.