COVID

Attentats en 2015 : publication du rapport de la Commission d'enquête parlementaire

5 juillet 2016

Communiqué de presse de Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, en date du 5 juillet 2016.


M. Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur, salue le travail minutieux des trente députés de la Commission d'enquête relative aux moyens mis en œuvre par l'État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015, sous la présidence de M. Georges FENECH et dont le rapporteur est M. Sébastien PIETRASANTA. Durant plus de cinq mois, la Commission d’enquête a réalisé des dizaines d’auditions et a effectué plusieurs déplacements, en France et à l’étranger, dans un esprit constant de grande responsabilité, animée par l’intérêt général, et dans le respect scrupuleux de séparation des pouvoirs par la sanctuarisation de la compétence judiciaire.

Le Ministre de l’Intérieur a lui-même été auditionné à deux reprises. Il a rappelé à ces occasions l’ensemble des mesures prises par le Gouvernement et a répondu à la totalité des questions que les parlementaires ont souhaité lui poser. Il s’est de même attaché à garantir l’entière disponibilité de ses services pour concourir à cet important travail de bilan et de propositions, dans le domaine de la lutte antiterroriste qui appelle la mobilisation de la République tout entière.

La reconstitution méticuleuse, opérée par la Commission, de la chronologie des événements et des interventions lors des attentats de janvier et novembre 2015 contribue également à éclairer le rôle décisif des forces de sécurité et de secours, qui sont intervenues avec un sang-froid et un courage remarquables lors de ces journées dramatiques.

Parmi les propositions de la Commission d’enquête parlementaire, plusieurs concernent directement le ministère de l’Intérieur et rejoignent, pour certaines d’entre elles, les conclusions des retours d’expérience conduits en son sein. Bernard CAZENEUVE souhaite que le Président et le Rapporteur de la Commission d’enquête puissent lui présenter leur rapport dès parution, ainsi que leurs propositions, afin de poursuivre ce nécessaire dialogue et de continuer de mobiliser l’ensemble des moyens utiles à la lutte contre la menace terroriste.