COVID

Départ de 40 sapeurs-sauveteurs en Indonésie

Départ de 40 sapeurs-sauveteurs en Indonésie
6 octobre 2018

Les militaires de la Sécurité civile apportent avec eux plusieurs tonnes de matériel pour des opérations de traitement et de purification de l'eau.


Suite à la demande d’aide internationale émise par l’Indonésie après le séisme qui a dévasté une partie de l’île, 40 sapeurs-sauveteurs de l’unité d’instruction et d’intervention de la sécurité civile n°1 sont partis samedi 6 octobre en direction de Palù.

Ils avaient la veille rencontré Édouard Philippe au COGIC, le centre opérationnel de gestion interministérielle des crises. Le Premier ministre et ministre de l’Intérieur avait tenu à saluer l’action et la mobilisation des sapeurs-sauveteurs engagés.

Le détachement, configuré en module « traitement de l’eau » aura pour mission de mettre en oeuvre les moyens de traitement et d’analyse de l’eau au profit des populations sinistrées, de distribuer l’eau produite, soit sur le site de production, soit du site de production vers des points de distribution délocalisés.

Le module a une capacité de production de 250 000 litres d’eau potable par jour et réalise des contrôles de qualité de l’eau. Le détachement a quitté la France avec 16,5 tonnes de fret, incluant des matériels spécifiques « traitement de l’eau » (4 machines CEGELEC, 1 machine de désalinisation). Le Centre de crise de soutien du ministère de l’Europe et des affaires étrangères conduit la manoeuvre logistique.
Le module « traitement de l’eau » de l’UIISC1 avait été déployé en Équateur en 2016, puis en Haïti en octobre 2016 après le passage de l’ouragan Matthew.