COVID

Lancement du Lab' de la Police de Sécurité du Quotidien

Lancement du Lab' de la Police de Sécurité du Quotidien
25 avril 2019

Mercredi 24 avril 2019, en présence des représentants de la Police et de la Gendarmerie nationales, des élus et de leurs représentations nationales, des universitaires et des chercheurs, des partenaires des bailleurs sociaux et des mobilités, des représentations ministériels (Santé, Justice, Cohésion des Territoires), Christophe Castaner a installé officiellement le Lab’Psq, le laboratoire de la police de sécurité du quotidien.


Cette initiative partenariale est une première au sein de ce ministère régalien, mais également pour les forces de sécurité intérieure ; elle propose de s’appuyer sur une équipe pluridisciplinaire et élargie pour placer les préoccupations de sécurité quotidienne et l’amélioration de la vie des Français comme une priorité, puisque « la Police de Sécurité du Quotidien, c’est celle du partenariat et de la confiance » a rappelé le ministre de l’Intérieur.

Trois objectifs clairs ont été assignés au Lab’Psq

  1. Fonction d’observatoire pour vérifier, analyser et mesurer l’effectivité du déploiement de la Police de Sécurité du Quotidien. L’évaluation du lien police-population et de l’efficience des stratégies locales de sécurité, "en dehors de toute culture du chiffre" a souligné le Ministre de l’Intérieur, mais en privilégiant la qualitatif sur le quantitatif. Une Police de Sécurité du Quotidien sur-mesure, au plus près des attentes de nos concitoyens !
  2. Fonction think-tank pour évaluer, développer et promouvoir les partenariats avec les acteurs de la sécurité, dans une acceptation élargie et opérationnelle : les élus, les bailleurs sociaux, les opérateurs des mobilités, les partenaires sociaux et associatifs, etc. ; tous mobilisés pour une gouvernance locale de la sécurité et un continuum efficient au service des citoyens. Le recueil et le partage des bonnes pratiques restent également primordiaux.
  3. Fonction incubateur pour enrichir l’action des forces de sécurité intérieure grâce au regard du monde universitaire, des scientifiques et des chercheurs. Ce regard croisé à 360° offre une réelle opportunité à nos forces de sécurité intérieure d’expérimenter de nouvelles méthodes et de nouvelles approches sécuritaires.

Cette démarche innovante s’inscrit pleinement dans l’engagement pris par le Président de la République, qui rappelait aux forces de sécurité à l’automne 2017 : « Je souhaite que cette réforme [la Police de Sécurité du Quotidien] consiste véritablement à transformer, à redonner du sens à l'action de la sécurité publique, à redonner toutes ses lettres de noblesse à la mission première d'un gardien de la paix, d'un militaire de la gendarmerie : le service de la population, la lutte contre la délinquance et la criminalité du quotidien. »

Citation_Ministre

Le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur Laurent Nuñez a clôturé cette rencontre en précisant que l’installation de ce Lab’Psq constitue une nouvelle étape dans la Police de Sécurité du Quotidien. Ce Lab’Psq offre des perspectives ambitieuses de partenariat, à la hauteur de l’amélioration des préoccupations de sécurité et de la vie des Français. La dynamique nouvelle insufflée au travers de la Police de Sécurité du Quotidien redonne véritablement l’initiative aux échelons territoriaux. L’ensemble des élus et des partenaires locaux sont aujourd’hui associés et mobilisés, autour d’un diagnostic de la sécurité partagé, pour apporter localement une réponse globale et partenariale. Dans une relation de confiance, tous les acteurs sont engagés pour développer un véritable continuum de la sécurité, tel est le nouvel état d’esprit de la Police de Sécurité du Quotidien.