COVID

Lancement de la phase pilote du Service National Universel

Lancement de la phase pilote du Service National Universel
17 juin 2019

La phase « pilote » du Service National Universel a débuté le 16 juin  avec l’arrivée des 2 000 premiers volontaires appelés dans 13 départements pilotes.


Le Service national universel (SNU) s’adresse, après la classe de 3e, aux jeunes filles et garçons âgés de 15 à 16 ans. Il comporte obligatoirement une phase de cohésion, en hébergement collectif et hors de son département de résidence de deux semaines et une mission d’intérêt général auprès d’une association, d’une collectivité, d’une structure publique ou d’un corps en uniforme, de deux semaines également.

Chaque jeune peut ensuite poursuivre une période d’engagement de trois mois minimum.

Pour cette phase pilote, plus de 4 000 jeunes se sont portés volontaires. Les 2 000 jeunes volontaires sélectionnés seront répartis par cohortes de 150 volontaires en moyenne dans les 14 centres que l’on retrouvera sur l’ensemble des 13 départements pilotes. Dans tous les centres, des jeunes issus des 12 autres départements se côtoieront.

Ces jeunes sont représentatifs de la diversité de la jeunesse : lycéens en seconde générale, seconde professionnelle, en lycée agricole, en CAP, décrocheurs, 50 jeunes en situation de handicap, mais aussi jeunes urbains et jeunes ruraux vont effectuer le premier service national universel.

Cette phase préfiguratrice sera suivie d’un bilan et d’une évaluation pilotée par les services de l’Institut National de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) afin d’ajuster le dispositif en vue de sa généralisation en 2020. Le SNU concernera alors l’ensemble des départements et sera ouvert à 40 000 appelés.