Départ de l'ESCRIM à Mayotte

Départ de l'ESCRIM à Mayotte
23 février 2021

Dans le cadre de la lutte contre la COVID-19, la Sécurité civile poursuit son engagement partout en France aux côtés du personnel soignant.


Ce mardi soir, l'Élément de Sécurité civile rapide d'intervention médicalisée, dit ESCRIM, part à Mayotte afin de renforcer les capacités d'accueil de l'hôpital de Pamandzi. Le détachement est composé de 35 sapeurs-sauveteurs (des 3 unités d'instruction et d'intervention de la Sécurité civile) et sapeurs-pompiers (des services départementaux d'incendie et de secours du Calvados, du Gard et du Haut-Rhin).

Ils sont médecins urgentistes, infirmiers, infirmiers anesthésistes, auxiliaires sanitaires, pharmaciens ou encore logisticiens et apporteront leur aide au personnel hospitalier mahorais pour faire face à l'augmentation massive des cas COVID. Ils participeront aux opérations de tri des patients à l'arrivée aux urgences ainsi qu'au traitement de certaines pathologies.

Ils emportent avec eux 15 tonnes de matériel médical dont des respirateurs du ministère de la Santé et des Solidarités.

Fin juin 2020, l'ESCRIM avait été déployé en Guyane afin de désengorger le centre hospitalier de Cayenne. Plus de 400 patients avaient été pris en charge par cette structure médicale et chirurgicale armée par 42 personnels de santé et logisticiens.