COVID

Décès d'un gendarme mobile en Nouvelle-Calédonie

12 novembre 2018

Victime d'un accident de la route, le sous-officier de la gendarmerie mobile effectuait une mission en Nouvelle-Calédonie.


Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et M. Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, ont appris avec une vive émotion le décès en mission d’un sous-officier de l’escadron 14/1 du groupement blindé de gendarmerie mobile de Versailles-Satory (78), déplacé en Nouvelle-Calédonie.

Lundi 12 novembre 2018, vers 2 heures 30, à Païta, une patrouille de trois gendarmes mobiles rentre d’intervention. Dans des circonstances qui restent à déterminer, le véhicule de la patrouille est victime d’un accident de la circulation au cours duquel un gendarme perd la vie. Ses deux camarades sont blessés, sans que leurs pronostics vitaux ne soient engagés. Âgé de 26 ans, le gendarme décédé vivait en couple.

Le ministre de l’Intérieur et le secrétaire d’Etat expriment leur plus entier soutien à sa famille, à ses proches et à ses camarades, rendent hommage au dévouement de ce gendarme mobile et souhaitent un prompt rétablissement à ses deux camarades blessés.

Christophe Castaner et M. Laurent Nunez saluent l’engagement des militaires de la gendarmerie qui, en toutes circonstances, assurent la sécurité de nos concitoyens avec détermination et abnégation.

Il s’agit du neuvième décès d’un gendarme en mission depuis le début de l’année 2018.

Communiqué de presse conjoint de Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur et Laurent Nunez, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur, en date du 12 novembre 2018