COVID

Les acteurs de la sécurité des grands événements sportifs

Les acteurs de la sécurité des grands événements sportifs
25 juin 2019

Délégation interministérielle à la gestion des grands événements sportifs, direction nationale de lutte contre le hooliganisme et Unité de Coordination des Grands Événements : des acteurs complémentaires pour garantir le bon déroulement des manifestations et la sécurité des spectateurs.


La délégation interministérielle à la gestion des grands événements sportifs - DIGES/DIJOP

Le délégué interministériel anime et coordonne les activités des administrations et des établissements publics nationaux concourant à l'organisation des jeux Olympiques et Paralympiques 2024. Il veille à l'harmonisation des actions conduites et à la réalisation du programme d'équipements publics au financement duquel l’État, les établissements publics nationaux et les entreprises publiques participent. A ce titre, il s'assure en particulier de l'avancement des projets menés par la société de livraison des équipements olympiques (Solidéo) ainsi que de l'élaboration des dispositions législatives et réglementaires qu'implique l'accueil des jeux Olympiques et Paralympiques. Il assure les relations de l’État avec le Comité d'organisation des jeux Olympiques et Paralympiques 2024 (COJO) et, en liaison avec les préfets concernés, avec les collectivités territoriales intéressées. Il suscite et encourage les actions d'information relatives aux jeux Olympiques et Paralympiques, et participe à la valorisation des effets économiques, sociaux, environnementaux et culturels de la tenue de cette manifestation. Il assure la conduite du programme interministériel relatif au programme d'héritage 2024 et concourt à son développement en régions sous l'autorité des préfets. Il est membre du conseil d'administration de la société de livraison des équipements olympiques (Solidéo) et membre de droit avec voix consultative du Comité d’organisation des jeux Olympiques (COJO). Enfin le délégué interministériel aux jeux Olympiques et Paralympiques réunit un comité des partenaires regroupant les acteurs de l’organisation des jeux Olympiques et Paralympiques, notamment le comité d’organisation des jeux Olympiques (COJO), et la société de livraison des ouvrages olympiques (Solidéo).

La DIGES se compose d’un pôle affaires générales et institutionnelles - en charge notamment du suivi de la mise en œuvre des lettres de garantie, des questions de transport, des aspects juridiques, des relations avec les sites hôtes – et d’un pôle accompagnement et développement -qui promeut les animations périphériques, l’accompagnement économique, social, culturel, pédagogique et environnemental, le développement durable des territoires, et qui développe la démarche d’évaluation des grands événements sportifs. Le pôle sécurité et prévention, qui assure l’expertise, le conseil et la coordination des forces de sécurité publique et civile a été transféré du DIGES au CNSJ du ministère de l’Intérieur.

Le 24 janvier 2018, Jean Castex a été nommé DIGES.

La direction nationale de lutte contre le hooliganisme - DNLH

Créée en 2009, la division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH) relève de la direction centrale de la sécurité publique (DCSP). Elle est chargée de lutter contre les phénomènes de violences et de hooliganisme dans le cadre de rencontres sportives sur le territoire national (et au niveau international lorsque des équipes françaises sont concernées).

Les policiers de ce service travaillent avec l’appui de correspondants locaux de la sécurité publique et de la préfecture de police de Paris et communiquent étroitement avec les acteurs du monde sportif (fédérations sportives, ligues professionnelles, clubs, supporters).

La DNLH représente le ministère de l’Intérieur auprès de l’instance nationale du supportérisme (INS), qui a pour mission de renforcer le dialogue avec les supporters, les clubs et les ligues.

Le responsable de la DNLH est Antoine Mordacq.

L'Unité de Coordination des Grands Evénements - UCGE

En lien avec les comités organisateurs, les différents services de l’État, les polices étrangères et les entreprises privées, l’UCGE, rattaché au cabinet du DGPN, planifie pour les services de la Police nationale le dispositif de sécurité en fonction de l’exposition de l’événement et de l’évaluation de la menace.

Chaque événement permet ainsi de trouver un process commun à toutes les composantes du ministère et d’affiner au mieux les dispositifs à élaborer et mettre en place. Cette démarche s’inscrit pleinement dans la perspective des Jeux Olympiques 2024 sous la coordination globale de la CNSJ.

Le chef de l’UCGE est Sylvain Lledo.