Election présidentielle 2017 : déroulement du scrutin

Election présidentielle 2017 : déroulement du scrutin
18 avril 2017

Enveloppe, bulletin, isoloir, urne, dépouillement, résultat… A chaque élection, la mécanique est toujours la même. Néanmoins, pour un certain nombre de citoyens, l’élection présidentielle 2017 sera la première possibilité de voter. L’occasion de revenir sur le déroulement du vote.


La première chose à faire est de trouver son bureau de vote. Il est mentionné, avec son adresse, sur la carte électorale que l’on reçoit de la mairie après son inscription sur les listes électorales. L'inscription peut être volontaire, par exemple si vous avez déménagé et que vous vous êtes inscrit sur les listes de votre nouvelle commune, ou bien automatique, si vous avez été recensé et que vous venez d’avoir 18 ans.

Mettre son bulletin dans l’urne

Une fois que vous avez trouvé votre bureau de vote, il faut faire constater votre identité à la table de décharge, généralement située à l’entrée du bureau. La liste des documents d’identité utilisables est obligatoirement affichée à proximité. Une fois cette formalité accomplie, vous devez prendre vous-même une enveloppe sur la table et, le cas échéant, les bulletins de vote.

Après un passage par l’isoloir pour glisser votre bulletin dans l’enveloppe, il faut vous approcher de la table de vote où se trouve l’urne. Là, le président du bureau ou son suppléant s’assure à voix haute de votre identité et constate, sans jamais la toucher, que vous n’avez qu’une seule enveloppe.

Une fois ces vérifications effectuées, vous pouvez alors insérer votre bulletin dans l’urne. Vous devez ensuite signer la liste d’émargement et récupérer votre carte d’électeur. Un timbre à la date de l’élection y aura été apposé.

Dépouillement et résultats

Le président du bureau de vote peut vous demander si vous souhaitez être scrutateur, c’est à dire si vous souhaitez participer au dépouillement du scrutin. Ce n’est pas une obligation mais, si vous le souhaitez, vous pouvez donc revenir à la fermeture du bureau, à 19H00 ou 20H00 selon les cas. Des tables de dépouillement sont alors mises en place. Leur nombre ne peut excéder celui des isoloirs.

A la clôture du scrutin, les membres du bureau recomptent le nombre d’enveloppes contenues dans l’urne et les regroupent par enveloppe de 100 bulletins. Quatre scrutateurs prennent ensuite place à chaque table de dépouillement : un premier scrutateur ouvre chaque enveloppe, déplie le bulletin qui s’y trouve et le tend à un deuxième. Ce dernier énonce le nom du candidat à voix haute et les deux derniers scrutateurs reportent ce nom sur une feuille de pointage. Les bulletins nuls y sont également reportés sous le contrôle des membres du bureau.

Une fois le dépouillement terminé, un procès-verbal est établi en deux exemplaires. Une fois signé par tous les membres du bureau et contresigné par les délégués des candidats en présence, le résultat est proclamé en public par le président du bureau. Dans le cadre d’une élection présidentielle, ce dernier annonce le nombre d’électeurs inscrits, le nombre de votants, le nombre de suffrages exprimés ainsi que le nombre de suffrages recueillis par chacun des candidats.

Pour plus d’information, vous pouvez également consulter l’article publié dans la rubrique « comment voter ? » de ce site.